•   
  •   

Cuisine Le « batch cooking », la méthode pour préparer ses repas en avance

01:10  13 juin  2018
01:10  13 juin  2018 Source:   elle.fr

Les conseils de l’ostéopathe pour bien préparer une course

  Les conseils de l’ostéopathe pour bien préparer une course Alimentation, équipement, entraînements… Simon Joly, ostéopathe nous livre quelques conseils pour bien préparer une course à pied.Alimentation, équipement, entraînements… Simon Joly, ostéopathe nous livre quelques conseils pour bien préparer une course à pied.

Plat à préparer à l' avance : découvrez la méthode du « batch cooking », la méthode idéale pour organiser et préparer en avance les repas de la semaine. Ça consiste à prendre un moment dans la semaine pour préparer en grandes quantités une variété d’aliments qu’on pourra conserver

Importé des pays anglo-saxons, le concept de " batch cooking " (littéralement "cuisiner en lots") fait des émules. Il consiste à préparer et cuire les ingrédients à l' avance , en grandes quantités.

Le « batch cooking », la méthode pour préparer ses repas en avance © Jean-Claude Amiel Le « batch cooking », la méthode pour préparer ses repas en avance

Connaissez-vous la méthode qui permet de gagner du temps, de l’argent, et qui vous assure des repas frais, faits maison, sans effort au quotidien ? On parle dans la sphère anglophone de « batch cooking » : la cuisine en série. Ça consiste à prendre un moment dans la semaine pour préparer en grandes quantités une variété d’aliments qu’on pourra conserver, combiner et accommoder tout le reste de la semaine. C’est tout simple mais ça change tout ! Conseils et astuces pour vous lancer et...

De la place pour stocker

Pour pouvoir conserver au réfrigérateur ou au congélateur toutes ces préparations, commencez par y faire autant de place que possible. Jetez ce qui dépérit depuis trop longtemps, et prévoyez quelques repas vide-frigo ou vide-congélo.

4 choses qu’il ne faut jamais faire après avoir mangé

  4 choses qu’il ne faut jamais faire après avoir mangé Après un bon repas, beaucoup aiment s’allonger et faire une pause pour se requinquer. Il semblerait pourtant que de telles habitudes soient contre-indiquées. Focus sur quatre réflexes à éviter après manger.On le sait, l’exercice n‘est pas recommandé, pendant la digestion. Plus lourd dans nos baskets, la qualité de l’entrainement est moins efficace et on est forcément moins performant. Explications. Pendant la digestion, le corps fournit un effort et pratiquer un exercice juste après un repas, requiert une activité supplémentaire à l’organisme.

Le batch cooking , littéralement « cuisiner en série », c’est préparer les repas à l’ avance , en grandes quantités. L’objectif ? Le batch cooking est donc une méthode pour anticiper la préparation des repas .

Le but du « batch cooking » ? Gagner du temps en cuisine et en réflexion en planifiant cinq repas à la fois, sans oublier de manger sainement au quotidien. Cette méthode consiste à préparer , le week-end, une grande quantité et variété d’aliments de base qu’il suffira d’accommoder au moment des

Je fais ça quand ?

A chacun de choisir le moment qui lui convient le mieux en matière de disponibilité et d’approvisionnement. L’idéal est de programmer le batch cooking dans la foulée des courses, pour utiliser des ingrédients frais. Pour la plupart des gens, c’est le samedi ou le dimanche, mais pour d’autres ce sera leur jour de repos dans la semaine, ou en soirée.

Concrètement, je prépare quoi ?

Des éléments de base, cuisinés de façon simple et neutre, et des petits compléments plus marqués en saveur pour accompagner, assaisonner, relever.

Une céréale (riz, quinoa, millet, etc.) et une légumineuse (lentilles, pois chiches, haricots secs, etc.) à servir chaudes en accompagnement ou froides en salade, séparément ou ensemble.

Quelques légumes cuits à la vapeur ou rôtis au four, à manger en accompagnement ou en bol composé.

Quiches et tartes salées: les meilleures recettes de printemps

  Quiches et tartes salées: les meilleures recettes de printemps Au printemps, on est ravis de retrouver de beaux légumes frais et gorgés de soleil. Alors pour s’en délecter facilement et dans des recettes conviviales, pourquoi ne pas les cuisiner dans des quiches ou des tartes ? Qu’on les déguste en entrée ou en plat, chaudes ou froides, les quiches et tartes de printemps ont tout pour plaire. Parées de beaux légumes printaniers, elles nous accompagnent pour un repas complet.  En pique-nique, pour l’apéritif ou à préparer en avance pour gagner du temps, découvrez nos recettes de quiches et tartes salées pour le printemps.

24 отметок «Нравится», 7 комментариев — Cuisinez pour bébé (@cuisinezpourbebe) в Instagram: « Le batch cooking , c’est LA méthode pour préparer ses repas et ceux de bébé en avance . ✔️ On gagne…»

Je vous présente un ouvrage sur le batch cooking : le fait de préparer une fois par semaine toutes les bases qui seront assemblées durant la semaine. prettylittletruth,le 03/11/2017 à 11:00. Bonjour, depuis la rentrée, je prépare les repas du soir en avance .

Quelques légumes et herbes crus, lavés, éventuellement pelés et découpés, prêts à être mangés (salade, chou émincé, herbes, oignons rouges, crudités en bâtonnets, etc.).

Des œufs durs, à mettre dans un sandwich ou une salade.

Un poulet fermier rôti ou poché, dont on servira la viande de diverses façons, chaude ou froide. En bonus, de quoi faire un bouillon !

Des fruits à coque qu’on fait torréfier au four (noix, noisettes, noix de cajou, graines de tournesol), à garder dans un bocal et à saupoudrer partout.

Une tartinade nourrissante (rillettes de maquereau ou de sardine, houmous, caviar d’aubergine) à servir avec des bâtonnets de crudités ou du pain, ou à ajouter à un bol composé.

Une petite sauce ou un condiment (pesto, vinaigrette, sauce tahini, sauce à bo-bun, légumes en pickles express) pour assaisonner à peu près tout.

Et ensuite, qu’est-ce qu’on mange ?

En composant avec ces éléments de base, en ajoutant épices et condiments, et éventuellement une étape de cuisson simple, vous pourrez imaginer toutes sortes de repas : une viande ou un poisson avec l’accompagnement déjà prêt, une grande salade rassasiante, des sandwichs dans des baguettes ou de la pita, des galettes ou des boulettes, des tacos, une poêlée de légumes et de céréales façon riz sauté, des pâtes, un bouillon garni, etc.

Pourquoi on ferait tous mieux de jeûner minimum 14 heures par jour

  Pourquoi on ferait tous mieux de jeûner minimum 14 heures par jour Pour être en bonne santé et éviter le surpoids, on sait à quel point il est important d’adopter une alimentation équilibrée. Selon une récente étude américaine publiée le mois dernier dans la revue scientifique Cell Metabolism et repérée par les journalistes de Slate, s'alimenter de façon optimale serait aussi une question de timing. À l’origine de cette étude, une équipe de chercheurs menée par Courtney Peterson, docteure en sciences de la nutrition au sein de l’université de Birmingham, Alabama. Son idée : se nourrir sur une période de 6 heures après le réveil et jeûner le reste du temps pour améliorer sa santé.

Cette méthode , qui consiste à préparer , le dimanche, les aliments de base pour ses repas de la semaine, permet Le « batch cooking » (cuisson par fournées, en français), c’est remettre une dose de plaisir dans la cuisine du quotidien en préparant à l’ avance des ingrédients que l’on assemblera

Le Batch Cooking consiste à s'organiser pour cuisiner des bases rapides une fois par semaine, puis les combiner ensuite les autres jours selon le principe de l'assemblage. Parfait pour se simplifier la vie au quotidien ! Car il faut reconnaitre que la cuisine des repas revient deux voire trois fois par jour à la

Autres viandes et poissons

Pour ces aliments plus fragiles, et aussi plus coûteux, il vaut mieux les faire cuire au jour le jour. Sauf pour les plats mijotés pour lesquels il est bon de voir grand.

Contenants et conservation

On stocke les différentes préparations dans des contenants hermétiques, en verre de préférence. La salade et les herbes lavées seront enroulées dans un torchon propre.Dans un réfrigérateur efficace (qui maintient une température autour de 4 °C), les aliments proposés ici se conserveront environ 3 jours. Si on fait son batch cooking le dimanche après-midi, on est donc paré jusqu’au mercredi soir. On met les portions supplémentaires au congélateur dès le dimanche, pour les ressortir en fin de semaine... ou celle d’après, ce qui permet de mieux panacher.

Ouh là là, mais c’est du boulot tout ça !

Les quelques heures que vous consacrerez à cette méthode le jour du batch cooking vous le rendront au centuple les soirs suivants, sans compter la tranquillité d’esprit de savoir qu’on a sous la main des choses bonnes et prêtes à manger. Et ce n’est pas du tout ou rien : on peut s’y mettre doucement, en préparant d’abord deux ou trois éléments seulement. On constatera vite que ça devient plus facile en pratiquant, quand on a pris ses marques et qu’on s’est constitué un petit répertoire de préparations et de recettes.

Mot compte double

Même en dehors de cette pratique hebdomadaire bien organisée, je ne peux que vous recommander de cuisiner systématiquement en double (voire en triple) ce qui s’y prête : un curry de légumes, une viande mijotée, une soupe, une sauce tomate, une pâte à tarte, une pâte à crumble, etc. Congelez l’excédent (en portions petites ou moyennes, avec date et description) et vous vous ferez le cadeau d’un repas zéro tracas dans une semaine ou dans un mois.

Cet article a été publié dans le magazine ELLE à table 110 de janvier/février 2017.

Pour vous abonner, cliquez ici !

Les doggy bags : la clé pour consommer moins de calories .
D'après une nouvelle étude menée par les chercheurs de l’Université de l’État de Pennsylvanie, les doggys bags, une pratique courante dans les restaurants anglo-saxons qui consiste à emmener avec soi les restes de son assiette, permettaient de consommer moins de calories. En recrutant 50 femmes pour la recherche, l’équipe a séparé le groupe en deux. Un groupe avait la possibilité d’emporter un doggy bag, et l’autre non. Chaque femme recevait un repas une fois par semaine pendant un mois, et les tailles de portion du repas augmentaient semaine après semaine. À la fin de la période d’essai, les auteurs de l’étude ont découvert que le groupe au doggy bag avait mangé à peu près la même quantité de nourriture chaque semaine à partir du repas fourni, tandis que le second groupe de femmes avait mangé 60 grammes de plus pour chaque 100g supplémentaires d’aliments dans l’assiette. « Emporter de la nourriture non consommée après un repas peut être une stratégie efficace pour réduire la surconsommation liée aux grandes portions », a écrit l’un des auteurs de l’étude dans la revue Appetite. De plus en plus de personnes dans les pays anglo-saxons mangent en dehors de chez eux. Des chiffres indiquent qu’au Royaume-Uni, les gens ont tendance à apprécier un repas au restaurant ou un plat à emporter deux fois par semaine, et les personnes vivant à Londres dînent dehors trois fois par semaine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!