•   
  •   

Bien-être Cancer : qu'est-ce que le curage ganglionnaire ?

09:25  09 juillet  2018
09:25  09 juillet  2018 Source:   medisite.fr

Cancer de la plèvre : le mésothéliome

  Cancer de la plèvre : le mésothéliome Le mésothéliome est une forme particulière de cancer du poumon puisqu’il s’agit plus exactement d’un cancer de la plèvre, la membrane qui enveloppe les poumons. Alors, qu’est-ce qu’un mésothéliome ? Avec ce type de cancer du poumon, quelle survie espérer ?Le mésothéliome, une forme particulière de cancer du poumonLe mésothéliome n’est pas un cancer du poumon à proprement parler puisque c'est un cancer qui touche le plus souvent la plèvre, l’enveloppe des poumons (et parfois le péritoine). Cette forme de tumeur est particulièrement agressive (tumeur maligne), mais elle reste assez rare. En effet, elle est dans 85 % des cas due à une exposition à l’amiante.

Qu ’ est - ce qu ’un cancer lié au travail ? Qui est concerné ? Cette technique est également appelée curage ganglionnaire , dissection axillaire ou évidement ganglionnaire axillaire. Les objectifs.

Qu ’ est - ce qu ’un cancer lié au travail ? Le curage ganglionnaire peut également avoir des conséquences sur la sexualité et entraîner un trouble de l'éjaculation, c'est-à-dire de l'expulsion du sperme.

Cancer : qu'est-ce que le curage ganglionnaire ? © Medisite Cancer : qu'est-ce que le curage ganglionnaire ?

En cas de cancer, vous entendrez parfois parler de curage ganglionnaire. Cela ne signifie pas pour autant qu’il y a un cancer des ganglions à proprement parler. Pourtant, il arrive qu’on retire les ganglions lymphatiques proches de la zone cancéreuse. C’est ce qu’on appelle le curage ganglionnaire.

Curage des ganglionsLe curage ganglionnaire est une intervention chirurgicale destinée à retirer un ensemble de ganglions lymphatiques. Cette opération peut être curative, si les ganglions contiennent des cellules cancéreuses, ou préventive, si les risques que des cellules tumorales s’y installent sont élevés. En effet, les ganglions lymphatiques sont chargés de filtrer la lymphe et celle-ci peut véhiculer des cellules cancéreuses issues du cancer initial. Un cancer du sein ou du poumon, par exemple, peut entraîner la formation d’une tumeur des ganglions axillaires (au niveau de l’aisselle). L’intervention consiste donc à retirer les ganglions cancéreux qui drainent la zone dans laquelle se trouve la tumeur.Localisation des ganglions lymphatiquesIl existe plusieurs grands carrefours où se regroupent les ganglions lymphatiques. On peut ainsi procéder à différents types de curages ganglionnaires : le curage axillaire (de l’aisselle), le curage inguinal (au niveau de l’aine), le curage cervical (ganglions du cou), le curage pelvien (au niveau de l’abdomen). Le curage ganglionnaire permet aussi de s’assurer de la présence de cellules tumorales dans les ganglions lymphatiques et d’éviter les récidives.

Cancer du pancréas : un cancer foudroyant .
Le cancer du pancréas est l'un des cancers les plus graves, car l'apparition souvent tardive de signes objectifs retarde le diagnostic. Ce cancer peut se généraliser très vite et entraîner la mort en quelques mois, voire quelques semaines. © Medisite Cancer du pancréas : un cancer foudroyant Quels sont les signes du cancer du pancréas ? Les premiers symptômes du cancer du pancréas sont des douleurs abdominales mal systématisées, pouvant passer pour des douleurs d'estomac. Elles peuvent être accompagnées de nausées. Parfois, la douleur se localise au niveau du dos, selon l'emplacement de la tumeur sur le pancréas.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!