•   
  •   

Bien-être Toux chronique du fumeur : pourquoi il faut consulter

11:25  11 juillet  2018
11:25  11 juillet  2018 Source:   medisite.fr

Grossesse : la femme enceinte est-elle plus sujette au rhume ?

  Grossesse : la femme enceinte est-elle plus sujette au rhume ? Vous êtes en pleine grossesse et vous vous demandez si vous êtes plus sujette au rhume ? Est-ce qu'un gros rhume a des conséquences sur le bébé ? Voici quelques explications pour faire le point.Grossesse et rhume : des risques accrus ?Ce n'est pas parce qu'on est enceinte que l'on est plus sensible au rhume, à moins d'être très fatiguée et affaiblie, ce qui rend alors plus vulnérable face à une maladie contagieuse. Écarts de température, microbes dans des endroits confinés, contamination par des proches : il est assez difficile d'échapper aux rhumes en hiver, grossesse ou non.

De ce fait, les patients tabagiques consultent peu pour ce simple désagrément. À terme, la toux du fumeur peut entraîner une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Chez les fumeurs de longue date, il faudra faire en sorte d'éliminer toutes les causes annexes potentiellement graves.

La toux est très fréquente en particulier chez l ’adulte fumeur , mais une toux chronique au -delà de 8 semaines n’est jamais normale. Mais il faut savoir que tousser pendant trois semaines après une infection respiratoire est normal même si celle-ci est complètement guérie.

Toux chronique du fumeur, broncho-pneumopathie aux symptômes invalidants, asthme du fumeur sont autant de termes inquiétants. L’arrêt du tabac immédiat et une consultation s’imposent pour limiter les complications graves.

Toux chronique du fumeur : stop à la banalisation !

Fumer entraîne de graves problèmes de santé, notamment au niveau respiratoire. C’est pourquoi il ne faut pas banaliser une toux qui persiste. Banaliser à tort la fameuse toux chronique du fumeur est révélateur des dégâts causés par le tabac. Au fil du temps, les voies respiratoires s’obstruent de plus en plus. La BPCO met des années avant que ses manifestations soient prises au sérieux par le fumeur lui-même. La broncho-pneumopathie a pour symptômes principaux une toux avec crachats, un essoufflement à l’effort de faible intensité, puis un essoufflement à tout moment, même au repos. Par la suite, en l’absence d’une prise en charge, le fumeur risque une insuffisance respiratoire.

Mal de gorge : peut-on le soigner avec l'homéopathie ?

  Mal de gorge : peut-on le soigner avec l'homéopathie ? L’homéopathie est une médecine douce et l'on imagine parfois qu’elle n’est pas capable de soulager efficacement certaines pathologies. Pourtant, en cas de mal de gorge, l’homéopathie est très intéressante. De même, traiter une laryngite par l'homéopathie est tout à fait envisageable. Mal de gorge et homéopathieLes maux de gorge peuvent être traités en homéopathie à l’aide de nombreux médicaments qu’il faut savoir choisir. En effet, même si cette médecine douce peut être utilisée en automédication, il reste préférable de consulter un médecin homéopathe pour une prescription adaptée aux symptômes et aux spécificités du patient.

Au-delà de la toux excessive le matin et du besoin de cracher, la toux du fumeur a pour particularité d’être une toux chronique . Toux du fumeur : Quelles sont les évolutions possibles ? Avant de continuer, il faut que vous gardiez quelque chose en tête.

La toux post-infectieuse, la toux médicamenteuse, la bronchite chronique chez les fumeurs sont des causes plus rares de toux chroniques . Il faut aussi évoquer la coqueluche, la tuberculose, voire un cancer bronchique.

Toux chronique du fumeur : pourquoi il faut consulter © Medisite Toux chronique du fumeur : pourquoi il faut consulter

Asthme chez le fumeur : danger !

Le tabac augmente considérablement les risques de mortalité en cas d’asthme. L’asthme chez le fumeur est plus difficile à soigner que chez les non-fumeurs. Les corticoïdes en inhalation s’avèrent moins efficaces chez les personnes qui fument. L’asthme préexistant s’aggrave chez les fumeurs et les personnes victimes du tabagisme passif. Le fœtus est lui aussi fortement exposé à la maladie asthmatique si sa mère fume.

Dès les premières constatations d’une respiration sifflante, d’une toux persistante, d’une difficulté respiratoire et/ou d’expectorations, il est fondamental de prendre rendez-vous chez son médecin, que l’on soit fumeur ou non fumeur. Bénéficier d’un traitement le plus tôt possible est capital.

Reconnaître une toux allergique chez l'enfant .
De multiples causes peuvent être à l'origine d'une toux chez l'enfant. Lorsque celle-ci dure plusieurs semaines, sans cause infectieuse évidente, une allergie doit être recherchée. Comment la toux allergique se manifeste-t-elle chez l'enfant ?La toux de l'enfant est le plus souvent d'origine virale ou bactérienne. Elle disparaît alors rapidement avec le traitement. Si la toux dure plusieurs semaines, qu'elle n'est pas accompagnée de fièvre ni d'altération de l'état général, l'origine allergique est probable.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!