Bien-être: Manger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal - - PressFrom - France
  •   
  •   

Bien-êtreManger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal

09:20  20 juin  2019
09:20  20 juin  2019 Source:   medisite.fr

Boire une bouteille de vin constitue le même risque de cancer que fumer dix cigarettes

Boire une bouteille de vin constitue le même risque de cancer que fumer dix cigarettes Après une dure journée de travail, quoi de mieux qu'un blanc frais ou un rouge voluptueux, vous dites-vous ? Une nouvelle étude a démontré que boire une bouteille de vin par semaine était équivalent au fait de fumer dix cigarettes par semaine chez une femme, et cinq par semaine chez un homme, en matière de risque de cancer. Des chercheurs de l’University Hospital Southampton NHS Foundation Trust, de la Bangor University et de l’université de Southampton ont partagé leur découverte dans le BMC Public Health. Ils ont conclu que sur 1.000 non-fumeurs et 1.

Le yaourt , bon pour votre santé ? Les hommes qui mangent au moins deux portions de yaourt par semaine seraient 26 % moins à risque face au cancer colorectal , selon une étude américaine, publiée dans la revue médicale Gut.

En cas d’antécédents familiaux de cancer colorectal ou de maladie inflammatoire de l’intestin, par Rester actif physiquement. L’activité physique (modérée et intense) réduirait le risque jusqu’à 50 Ceux qui mangent de la viande rouge 7 fois par semaine courent un risque 85 % plus élevé que

Manger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal © Medisite Manger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal

Consommer du yaourt au moins deux fois par semaine pourrait réduire le risque de cancer du côlon chez les hommes, selon une étude.

yaourt, bon pour votre santé ? Les hommes qui mangent au moins deux portions de yaourt par semaine seraient 26 % moins à risque face au cancer colorectal, selon une étude américaine, publiée dans la revue médicale Gut.

Ces résultats corroborent des travaux antérieurs, selon lesquels la consommation de yaourt réduirait le risque de cancer de l’intestin, en modifiant le type et le volume des bactéries présentes dans cet organe.

Les services de santé lancent un avertissement sur la consommation modérée de viande

Les services de santé lancent un avertissement sur la consommation modérée de viande Les liens entre le cancer, le jambon, le bacon et la viande rouge ont été exposés de façons continue ces dernières années, et maintenant, des médecins ont lancé un sévère avertissement sur une consommation même modérée de ces types de nourritures, affirmant que même une petite quantité pourrait sérieusement augmenter le risque de cancer des intestins. Dans une étude menée sur 500.000 personnes et financée par Cancer Research UK, une équipe de scientifiques de l’université d’Oxford a découvert que manger 76g par jour de viande transformée ou de viande rouge augmentait les risques d’avoir un cancer des intestins de 20% comparé à ceux qui en mangeaient un gramme par jour.

La chimiothérapie du cancer du côlon et du rectum fait appel à une ou plusieurs molécules administrées en cures de plusieurs jours, espacées chacune de plusieurs jours ou semaines . Lorsque cela est possible, les cures sont réalisées en ambulatoire

Réduction de plus de 40% du risque de cancer . Les chercheurs du Centre de Jiangsu pour la prévention et le contrôle des maladies ont confirmé un lien entre la consommation d’ail cru et la prévention du cancer du poumon. À noter que l’ail cru est utilisé en médecine chinoise depuis des

88 300 personnes étudiées sur vingt-six ans

Des chercheurs de la Washington University School of Medicine in St Louis (États-Unis) ont examiné le régime alimentaire et le développement des adénomes de plus de 32 600 hommes et 55 700 femmes, sur vingt-six ans. Ils se sont aussi penchés sur leurs facteurs de risque face aux maladies chroniques.

Les adénomes colorectaux sont des tumeurs bénignes qui se développent sur la muqueuse intestinale, et prédisposent au cancer. En effet, si ces tumeurs ne sont pas traitées, elles peuvent devenir malignes.

26 % moins de risque de développer une tumeur précancéreuse, grâce au yaourt

Au cours de la période étudiée, tous les participants ont subi une endoscopie de l’intestin inférieur, et ont élaboré un compte-rendu de leur alimentation tous les quatre ans - incluant la quantité de yaourts consommés. Environ 5 800 adénomes se sont développés chez les hommes, et 8 100 chez les femmes.

Consommer des œufs réduirait le risque de perdre la vue

Consommer des œufs réduirait le risque de perdre la vue Que vous aimiez vos œufs pochés, en omelette, à la poêle ou dur, sachez qu’ils sont bons pour votre vue sous toutes leurs formes. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude australienne publiée dans le journal Clinical Nutrition. Si l’œuf est depuis longtemps reconnu comme une excellente source de protéine, évitant la prise de poids et les problèmes cardiaques, il lutte aussi contre la DMLA, soit la dégénérescence moléculaire liée à l’âge. C’est la cause la plus commune de la cécité lorsqu’on prend de l’âge. La DMLA affecte principalement les quinquagénaires et sexagénaires.

Ce nombre réduirait les risques de cancer de l'intestin chez les hommes. Manger deux yaourts par semaine pour une santé saine. Selon une étude de chercheurs de l’université de Washington, publiée le 17 juin dans Gut, le journal de la Société britannique de gastroentérologie, consommer

La présentation des facteurs de risques de CCR.# • Le suivi personnalisé pour les sujets à risque élevé et très élevé de CCR (examen de référence, début de surveillance La fiche mémo propose de faire le point sur les modalités de dépistage et de prévention du cancer colorectal (CCR), avec

Les scientifiques ont constaté que les hommes qui mangeaient au moins deux portions de yaourt par semaine étaient 20 % moins susceptibles de développer un adénome, que ceux qui n’en consommaient pas. Ils avaient aussi 26 % moins de risques de développer des adénomes précancéreux.

Les yaourts sont riches en probiotiques, et pourraient avoir des propriétés anti-inflammatoires

Cela pourrait s’expliquer par le fait que deux probiotiques souvent présents dans le yaourt réduisent la quantité de substances carcinogènes dans l’intestin. Il s’agit de la Lactobacillus bulgaricus et du Streptococcus thermophilus. Les chercheurs pensent également que cet aliment pourrait posséder des propriétés anti-inflammatoires, qui réduiraient le manque d’étanchéité de l’intestin.

En revanche, aucun lien n’a été trouvé entre la consommation de yaourt et le développement d’adénomes chez les femmes. “Comme les patients masculins avec un adénome ont une perméabilité intestinale accrue, le yaourt pourrait leur bénéficier davantage qu’aux femmes”, estiment les chercheurs.

Ces derniers soulignent toutefois le caractère observationnel de cette étude, qui nécessite d’être approfondie. Cela permettrait de déterminer les mécanismes à la base de cette association, et ainsi de prouver un lien de cause à effet.

Lire plus

Cancer du côlon : la prise d’antibiotiques augmente les risques.
L’usage d’antibiotiques n’est pas sans risque pour la santé, même en petite quantité. Selon une récente étude, ces médicaments pourraient augmenter le risque de cancer du côlon, dix ans après leur consommation. On sait déjà que l'usage excessif d'antibiotiques favorise l'essor des superbactéries. D’après une nouvelle étude, publiée dans la revue Gut, cela peut aussi augmenter le risque de cancer du côlon. Même après un seul traitement, le risque de développer ce cancer est légèrement accru dix ans plus tard. La modification du microbiome intestinal provoquée par la prise d’antibiotiques serait en cause.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!