Bien-être: Frites, nuggets… Ces aliments frits augmentent le risque d’accidents cardiaques - - PressFrom - France
  •   
  •   

Bien-êtreFrites, nuggets… Ces aliments frits augmentent le risque d’accidents cardiaques

11:30  17 juillet  2019
11:30  17 juillet  2019 Source:   medisite.fr

Eliminer le sel et les acides gras pourrait éviter des millions de morts prématurées

Eliminer le sel et les acides gras pourrait éviter des millions de morts prématurées Selon une nouvelle étude, il suffirait d’éliminer le sel et les acides gras pour éviter près de 100 millions de morts prématurées. En effet, l’hypertension est à l’origine de nombreux décès. 40 millions. C’est le nombre de décès qui pourraient être évités rien qu’en réduisant la consommation de sel, estiment des chercheurs de l’université de Harvard. Selon une nouvelle étude parue dans la revue scientifique Circulation, relayée par le journal The Independant, les maladies cardiovasculaires sont responsables de centaines de millions de décès prématurés dans le monde.

Manger des nuggets ou des frites ne serait pas anodin, selon des chercheurs américains. © Istock. Consommer plus d’une portion d’ aliments frits par semaine augmenterait le risque cardiaque . Bien que les aliments frits aient mauvaise réputation, peu d’études avaient encore fait le

Manger des aliments frits peut augmenter votre risque de maladie. Les aliments frits contiennent plus de calories que leurs homologues non frites , donc manger beaucoup d'entre Consommer des aliments frits dans des huiles instables ou malsaines peut avoir plusieurs effets négatifs sur la santé.

Frites, nuggets… Ces aliments frits augmentent le risque d’accidents cardiaques © Medisite Frites, nuggets… Ces aliments frits augmentent le risque d’accidents cardiaques

Crise cardiaque, accident vasculaire cérébral… Manger des nuggets ou des frites ne serait pas anodin, selon des chercheurs américains.

Poulet frit, frites bien grasses, nuggets et donuts… Vous aimez les aliments frits ? D’après une étude publiée le jeudi 11 juillet, il est grand temps d’arrêter. La consommation de ce type d’aliments augmenterait en effet le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Consommer plus d’une portion d’aliments frits par semaine augmenterait le risque cardiaque

Bien que les aliments frits aient mauvaise réputation, peu d’études avaient encore fait le lien entre accidents cardiaques et friture.

Les maladies cardiaques augmentent le risque de déclin cognitif

Les maladies cardiaques augmentent le risque de déclin cognitif Les personnes ayant souffert d’un problème cardiaque auraient un déclin cognitif plus rapide, et serait donc plus à risque de développer une démence, comme la maladie d’Alzheimer. Si vous souffrez d’une maladie coronarienne, vous pourriez être plus à risque face au déclin cognitif, et donc à des maladies comme Alzheimer et d’autres types de démence. C’est ce que révèle une étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiology. Le coeur et le cerveau seraient donc intimement liés, et pourraient travailler ensemble.

Aliments frits , poulet, poisson, pomme de terre, galette de maïs, fruits de mer… ces aliments mangés en friture sont à consommer avec modération pour protéger notre santé cardiaque . C’est ce que montre une récente étude américaine ayant suivi des milliers de femmes âgées de 50 à 79 ans entre

Augmenter la consommation des aliments bons pour le coeur. Limiter le risque de récidive. Prévenir la survenue d ' accidents cardiovasculaires. Tous les experts s’entendent pour dire qu’il faut éviter les aliments contenant des gras trans car ils augmentent le risque cardiovasculaire.

Aux États-Unis, la population est pourtant très concernée : la friture est la méthode de cuisson la plus répandue.

D’après l’étude, menée sur 155 000 participants (90% d’hommes âgées de 64 ans), les personnes qui mangent des aliments frits une à trois fois par semaine présenteraient un risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral supérieur de 7% par rapport à celles qui en mangeaient moins d'une fois par semaine.

Pour ceux qui mangent quotidiennement des aliments frits, le risque passe à 14%.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont interrogé les participants sur les aliments qu’ils mangeaient, dont les aliments frits.

Un peu moins de la moitié ont déclaré manger des aliments frits moins d'une fois par semaine. Environ un tiers consommaient des aliments frits une à trois fois par semaine. Seul un petit groupe - environ 5% - a déclaré manger des aliments frits chaque jour.

Rappel de nuggets pour risque d'allergie alimentaire

Rappel de nuggets pour risque d'allergie alimentaire Des nuggets de la marque Auchan font l’objet d’un rappel en raison d'une erreur d’emballage. Du seigle et du céleri, deux allergènes bien connus, ont été retrouvés dans les produits. Si vous avez acheté des nuggets pour régaler vos enfants ce soir, arrêtez tout ! Le 14 juin 2019, le site auchan.fr informe d’une erreur d’emballage et d'étiquetage sur des lots de nuggets au poulet. Ces produits de la marque Auchan contiendraient deux allergènes redoutables, le céleri et le seigle, qui n’auraient pas correctement été indiqués.

Les modes de cuisson sont également malsains, puisque la majorité des plats rapides sont frits , et contiennent donc Ces aliments sont connus pour être responsables de la prise de poids, et capables d’ augmenter le risque de certaines maladies graves telles que le diabète et les maladies cardiaques .

Le nombre de cas d’insuffisance cardiaque a augmenté au cours des 30 dernières années11. Parmi les raisons de cette augmentation, il y a l’amélioration des Les fluides s’accumulent dans les poumons et rendent la respiration difficile. Les risques d ’arythmie et d’arrêt cardiaque augmentent .

Au cours des trois années qui ont suivi le début de l’enquête, près de 6 800 candidats ont développé une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Toutefois, cette étude ne précise pas quels types d'aliments frits étaient consommés, mais les résultats prouvent que la friture est très nocive pour la santé.

En janvier 2019, une étude avait déjà révélé "que les femmes consommant plus d'une portion d'aliments frits par semaine augmentaient radicalement leur risque de maladies cardiaques et de décès prématuré."

Les aliments frits : à consommer de façon exceptionnelle

Les aliments frits comme les frites, les beignets de poulet, les beignets de mozzarella ou encore les poissons panés seraient à limiter quand on a du cholestérol.

Pourquoi ? "Plus l’aliment sera frit, plus il sera riche en graisses" rappelle Camille Petit. Ils doivent rester très exceptionnels.

AVC : les médicaments qui augmentent vos risques

AVC : les médicaments qui augmentent vos risques Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) comptent parmi les premières causes de mortalité en France. Lorsqu’ils ne sont pas fatals, ils peuvent causer de graves séquelles neurologiques. Parmi les facteurs de risque, on peut citer l’hypertension, le cholestérol, le tabac… et certains médicaments. On fait le point sur les traitements potentiellement dangereux pour votre cerveau, avec le Pr. Didier Leys, neurologue au CHU de Lille. Les accidents vasculaires cérébraux sont les affections neurologiques les plus fréquentes et les plus graves, peut-on lire sur le site de la Fédération Française de Neurologie.

Manger des frites avec du ketchup avant d’aller au lit peut contribuer à l’indigestion et aux brûlures Gardez les nuggets ou cordons bleus pour vos déjeuners. Tous les aliments frits sont à bannir le soir car non Ces aliments à forte teneur en sucre augmenteront rapidement votre taux de glycémie et

Surtout, beaucoup de fritures ( frites , chips) renferment des niveaux élevés d’acrylamide, une substance Le message : ne manger des produits frits qu'occasionnellement, en limitant les temps de cuisson et en Ces aliments représentent plus du tiers des aliments consommés par les Français.

Pour limiter l’apport en graisse : "Il faut par exemple faire des frites d’un bon calibre. Les frites très fines ont plus tendance à être en contact avec l’huile, elles deviennent donc plus grasses. Pour limiter cet apport, faire des frites au four pourrait être intéressant" explique Camille Petit.

La privation n’est pour autant pas une solution : "Il faut évidemment avoir une alimentation raisonnable en charcuterie, en fromage et en produits frits mais il n’y a aucune obligation de privation. Il faut surtout compenser avec des bonnes graisses afin d’avoir un équilibre qui reste stable malgré les années" préconise Valérie Mery-Mandeville.

Camille Petit vient appuyer cet argument en précisant que le cholestérol est "apporté" à 70% par notre foie et à 30% via l’alimentation. "Limiter le cholestérol alimentaire n’a donc aucun ou très peu d’effet sur le taux de cholestérol sanguin puisque le foie en produit plus de 70%."

Lire plus

Les jeunes femmes obèses ont plus de risques de développer des maladies cardiaques que les hommes.
Les jeunes femmes souffrant d'obésité ont plus de risque de développer des maladies cardiaques très tôt dans leurs vies, d'après une nouvelle étude. Des experts du Medical College of Georgia de l'Université d'Augusta ont découvert que l'hormone progestérone - qui aide les femmes à tomber enceintes - pourrait provoquer des problèmes de cœur précoces. Les femmes ont des niveaux d'aldosterone naturellement élevés, mais chez les femmes obèses, ces niveaux sont dangereusement hauts, augmentent la tension et provoquent des élargissements du cœur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!