Bien-être: Les enfants présentant des troubles du comportement ont plus de risques de souffrir d’insomnie à l’âge adulte - PressFrom - France
  •   
  •   

Bien-êtreLes enfants présentant des troubles du comportement ont plus de risques de souffrir d’insomnie à l’âge adulte

05:40  10 septembre  2019
05:40  10 septembre  2019 Source:   covermg.com

Les enfants obèses ont plus de risque de développer des problèmes de tension plus tard

Les enfants obèses ont plus de risque de développer des problèmes de tension plus tard Les enfants de quatre ans obèses ont deux fois plus de risques de développer une tension élevée à l'âge adulte, selon une nouvelle étude. Des chercheurs ont mesuré la tension, l’IMC, et le tour de taille de plus de 1.790 enfants âgés de 4 ans, et l’on refait deux ans plus tard. Les enfants ayant un poids élevé avaient entre 2,49 et 2,54 fois plus de risques d’avoir une tension élevée, comparé aux enfants au poids dans la moyenne. Les enfants qui avaient perdu le poids superflu n’avaient pas de problème non plus.

L ’ enfant souffrant de TDAH : contrôle difficilement ses émotions, se montre agité, colérique, voire agressif. Certains facteurs favorisant la chronicité du trouble ont été identifiés, tels qu’un âge de début Parmi les facteurs de risque pour le développement d’ un trouble des conduites, ont pu être

Les adultes qui ont souffert de rejet étant enfants sont insaisissables et doivent absolument prendre des risques et des décisions par eux-mêmes. Quand un enfant est traité ainsi, il est persuadé qu’on le désapprouve et qu’on le critique. À l ’ âge adulte , il se retrouvera avec une personnalité dépendante.

Les enfants présentant des troubles du comportement ont plus de risques de souffrir d’insomnie à l’âge adulte © Fournis par Cover Media Ltd Les enfants présentant des troubles du comportement ont plus de risques de souffrir d’insomnie à l’âge adulte

Les enfants qui souffrent de problèmes comportementaux ont plus de risques de devenir insomniaques plus tard dans leur vie. C’est en tout cas la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Flinders, en Australie, à partir d’un échantillon de 16.000 enfants britanniques suivis entre l’âge de 5 et 42 ans.

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus courant chez les adultes, touchant environ un tiers de la population. D’après ces recherches publiées dans le Journal of the American Medical Association's Network Open, les enfants qui faisaient montre de gros problèmes de comportement - tels que la désobéissance, le harcèlement, le vol et la violence - avaient 40% plus de risques de souffrir de troubles du sommeil à l’âge adulte.

Les enfants nés de femmes souffrant d'obésité ont 3 fois plus de risques de développer du diabète

Les enfants nés de femmes souffrant d'obésité ont 3 fois plus de risques de développer du diabète Les femmes souffrant d'obésité ont trois fois plus de risques d'avoir un enfant qui développera du diabète. Des chercheurs de l'Université d’Edimbourg affirment que cette découverte est inquiétante, dans la mesure où une femme sur deux en âge d'avoir un enfant en Angleterre (entre 16 et 44 ans) est considérée en surpoids. Pour en arriver à cette conclusion, les experts ont analysé les données médicales de 120.000 femmes enceintes depuis 60 ans, et les chiffres sont clairs : les femmes en surpoids ont 26% de risques supplémentaires d'avoir des enfants malades de diabète. Pour les femmes considérées comme obèses, ce pourcentage passe à 83.

Toutefois, si ces troubles du comportement persistent et sont répétitifs au-delà de l ’ âge 4 ans, il est essentiel de faire un dépistage précoce, car dès Votre enfant souffre peut-être de TOC. Le trouble obsessionnel compulsif est un trouble anxieux. Il se manifeste par deux types de symptômes : les

Partez à la reconquête de Morphée grâce à la synergie d'huiles essentielles anti- insomnie . Pour la plupart des troubles du sommeil, les huiles essentielles font preuve de propriétés étonnantes. OUI. Les adultes , les enfants de + de 6 ans. Les bébés et enfants dès l ' âge de 3 mois.

Les parents de tous les participants ont été interrogés concernant les problèmes de comportement de leurs enfants lorsqu’ils étaient âgés de 5, 10 et 16 ans. Les participants étaient ensuite questionnés sur de possibles difficultés en rapport avec leur sommeil arrivés à l’âge de 42 ans.

Le professeur Robert Adams, co-auteur de cette étude, estime que, au regard de ces résultats, les parents devraient tenter de s’attaquer aux problèmes de comportement le plus tôt possible. « Cette étude montre une association entre les problèmes de comportement durant l’enfance, particulièrement entre l’âge de 5 et 10 ans, et l’insomnie à l’âge adulte, a-t-il déclaré. Ces résultats suggèrent qu’une intervention précoce concernant les problèmes de comportements tels que le harcèlement, l’irritabilité et l’agitation permanente pourrait réduire les risques d’insomnie à l’âge adulte. »

Même constat pour le docteur Yohannes Adama Melaku, l’auteur qui a dirigé cette étude. « Etant donné le coût des troubles du sommeil, incluant l’insomnie, dans toutes les économies et sociétés du monde, c’est un pas important vers la gestion de ce problème endémique dans notre communauté. Cette première étude est importante parce que nous ne connaissons pas exactement les facteurs qui, tôt dans la vie, provoquent l’insomnie. »

Dormir trop peu ou trop longtemps augmente les risques d'accident cardiaque.
Dormir trop peu ou trop longtemps augmente les risques de souffrir d'une attaque cardiaque, d'après une nouvelle étude. Des experts de l'Université de Boulder Colorado ont analysé les données génétiques et les habitudes de sommeil de 461.000 personnes et les ont suivies pendant 7 ans. Ils se sont aperçus que les personnes qui dorment moins de 6 heures par nuit ont 20% de risques en plus de souffrir de problèmes cardiaques, tandis que ceux qui dorment plus de 9 heures augmentent leurs risques de 34%.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!