Bien-être: Une sieste deux fois par semaine réduirait les risques de crise cardiaque - PressFrom - France
  •   
  •   

Bien-êtreUne sieste deux fois par semaine réduirait les risques de crise cardiaque

05:20  11 septembre  2019
05:20  11 septembre  2019 Source:   covermg.com

Manger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal

Manger du yaourt 2 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal Consommer du yaourt au moins deux fois par semaine pourrait réduire le risque de cancer du côlon chez les hommes, selon une étude. yaourt, bon pour votre santé ? Les hommes qui mangent au moins deux portions de yaourt par semaine seraient 26 % moins à risque face au cancer colorectal, selon une étude américaine, publiée dans la revue médicale Gut. Ces résultats corroborent des travaux antérieurs, selon lesquels la consommation de yaourt réduirait le risque de cancer de l’intestin, en modifiant le type et le volume des bactéries présentes dans cet organe.

Les personnes consommant des noix au moins deux fois par semaine auraient 17 % moins de risques d ’avoir un problème. La consommation quotidienne de 30 grammes de noix non salées contribue à avoir un régime alimentaire sain. Enfin, les noix doivent être fraîches car les graisses non

la consommation régulière de noix fait baisser le risque d ’AVC mortel et de crise cardiaque . Des chercheurs ont souligné l’importance de la consommation de noix pour réduire les risques de moins deux fois par semaine avaient eu 17 % moins de risques d ’avoir un problème cardiovasculaire que

Une sieste deux fois par semaine réduirait les risques de crise cardiaque © Fournis par Cover Media Ltd Une sieste deux fois par semaine réduirait les risques de crise cardiaque

Faire la sieste deux fois par semaine durant l'après-midi peut améliorer la santé cardiovasculaire et réduire les risques d'attaque. Des chercheurs de l'hôpital universitaire de Lausanne, en Suisse, ont découvert que les gens qui faisaient la sieste avaient 50% de risques en moins de subir une crise cardiaque, comparé à ceux qui ne dorment pas durant la journée.

Cependant, ceux qui font la sieste tous les jours ne voient pas de bénéfices, et pourraient même dormir trop. Les scientifiques ont suivi 3.400 personnes âgées de 35 à 75 ans pendant environ 5 ans, et ont étudié le lien entre la fréquence des siestes, et la durée des siestes, avec le risque de crise ou d'attaque cardiaque. Pendant cette période, on a compté 155 crises cardiaques ou attaques parmi les participants, et ceux qui faisaient la sieste voyaient le risque d'attaque diminuer de 48%.

Forme "poire" ou "pomme"... Votre morphologie influence votre risque cardiaque

Forme Incroyable mais vrai. La forme de votre corps pourrait augmenter votre risque de crise cardiaque. Les femmes rondes, dites en forme de “pomme”, seraient les premières touchées. Selon une récente étude de l’European Heart Journal publiée le 30 juin 2019, la forme de votre corps impacterait négativement votre santé. Concrètement, les femmes dites en forme de “pomme” ont deux fois plus de chance de souffrir de crises cardiaques que les femmes en forme de “poire”. En cause : la répartition de la graisse stockée. Crise cardiaque : les femmes en forme de “pomme” plus impactées La morphologie de votre corps n’est pas anodine.

Manger des noix au moins deux fois par semaine réduit les risques de mourir d'une maladie cardiaque , selon une nouvelle étude. En outre, les noix ont un effet bénéfique sur le cerveau, et contre les inflammations. Des scientifiques de l'Isfahan Cardiovascular Research Institute, en Iran

que le fait de siester une à deux fois par semaine pourrait permettre d'abaisser son risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral septembre, ont montré que des siestes occasionnelles (une à deux fois par semaine ) étaient associées à un risque abaissé de 48% d'événements

Les chercheurs ont aussi découvert que ceux qui faisaient plus la sieste avaient tendance à être en surpoids, âgés et de sexe masculin, et dormaient plus la nuit que ceux qui ne faisaient pas de sieste. Ils souffraient aussi d'apnée du sommeil sévère. Le manque de sommeil peut augmenter les risques d'athérosclérose, qui est un amas de plaque dans les artères, qui cause un rétrécissement et un durcissement de ces dernières

La docteure Nadine Hausler, qui a mené l'équipe, a déclaré que ceux qui souffraient d'apnée du sommeil passé 65 ans avaient un gros risque de crise cardiaque s'ils faisaient trop la sieste. Mais cependant, il serait « prématuré de conclure aux bénéfices de la sieste », selon les Dr Yue Leng et Kristine Yaffe.

« Cette recherche contribue au débat sur les implications de santé de la sieste, et suggère qu'il n'y aurait pas que la durée, mais aussi la fréquence, qui compte », ajoutent-elles.

Atteinte d’anxiété, elle fait une crise cardiaque et découvre sa mystérieuse maladie.
Suite à un arrêt cardiaque, une écossaise souffrant d’anxiété découvre qu'elle est en réalité atteinte d’une maladie cardiaque extrêmement rare : la cardiomyopathie ventriculaire droite arythmogène. Un arrêt cardiaque en pleine nuit Arleine Letich a eu de la chance. Depuis plusieurs années, cette jeune mère d’origine écossaise se plaignait de palpitations cardiaques sans en trouver la cause. Les médecins lui disaient que l’anxiété ou encore la consommation excessive de caféine étaient à l’origine de ce désagrément. Soulagée, elle continue sa vie normalement, jusqu’au jour où elle subit un arrêt cardiaque en pleine nuit.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!