Bien-être: Diabète : le risque cardio-vasculaire est plus élevé chez les femmes - heures de travail prolongées peuvent augmenter le risque de cette maladie - PressFrom - France
  •   
  •   

Bien-être Diabète : le risque cardio-vasculaire est plus élevé chez les femmes

20:50  19 novembre  2019
20:50  19 novembre  2019 Source:   msn.com

Les suppléments à base d’huile de poisson n’ont aucun effet sur le diabète de type 2

Les suppléments à base d’huile de poisson n’ont aucun effet sur le diabète de type 2 Selon une nouvelle étude de l'université d'East Anglia à Norwich (Angleterre), les suppléments d'huile de poisson oméga-3 ont peu ou pas d'effet sur le risque de diabète de type 2. Il est communément admis que la consommation d’oméga-3 protège ou inverse des pathologies telles que le diabète, alors que des études antérieures ont suggéré qu’ils pouvaient réduire les chances de le contracter. Or cette théorie est maintenant démystifiée par des chercheurs, qui ont découvert que les oméga-3 ne présentaient aucun avantage. « Les suppléments d'oméga-3, y compris les huiles de poisson, ne protègent pas contre les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux.

Globalement, il y a plus de décès dus au diabète chez les femmes que chez les hommes : 2,1 millions contre 1,8 millions par an. © Syda Productions / Shutterstock.com Globalement, il y a plus de décès dus au diabète chez les femmes que chez les hommes : 2,1 millions contre 1,8 millions par an.

Ce jeudi 14 novembre est placé sous le signe de la journée mondiale du diabète. Dans une nouvelle recherche regroupant des données d'études démographiques, des chercheurs européens insistent sur l'importance de prévenir les risques cardio-vasculaires pour les patients diabétiques, en particulier chez les femmes qui sont presque deux fois plus exposées que les hommes.

Alors que le diabète de type 1 touche environ 10% de la population diabétique, le diabète de type 2 concerne 90% des diabétiques. "La prévalence mondiale du diabète devrait augmenter de façon spectaculaire au cours des prochaines décennies, à mesure que la population augmente et vieillit, parallèlement au fardeau croissant de la surcharge pondérale et de l'obésité, dans les pays développés et en développement", alertent des médecins auteurs d'une recherche parue dans l'European Journal of Preventive Cardiology sur les complications à long terme du diabète.

Rappel de mocassins en cuir vendus chez Cora pour risque d’allergie

Rappel de mocassins en cuir vendus chez Cora pour risque d’allergie Des chaussures pour femmes commercialisées chez Cora viennent de faire l’objet d’un rappel. Ces dernières sont accusées de contenir un taux de chrome VI trop élevé, exposant les consommateurs à des réactions allergiques. Soyez prudent si vous venez d’acheter des mocassins, mesdames ! Elles pourraient vous causer des éruptions cutanées. En effet, des mocassins en cuir influx destinés aux femmes viennent d’être retirées des rayons Cora. Le rappel concerne les paires allant du 36 au 42. Les faits qu’ils leur sont reprochés ? Leur teneur en chrome VI au niveau de la semelle intérieure qui dépasse la limite réglementaire.

Les maladies cardiovasculaires représentent la principale cause de décès et de morbidité chez les personnes atteintes de diabète, en particulier celles atteintes de diabète de type 2. Globalement, il y a plus de décès dus au diabète chez les femmes que chez les hommes : 2,1 millions contre 1,8 million par an. "Ce risque excédentaire est principalement dû au risque plus élevé de décès cardio-vasculaire chez les femmes", rappelle l'étude.

Les femmes diabétiques courent en effet un risque 1,81 fois plus élevé de mourir d'une maladie coronarienne que les femmes non diabétiques. Les patientes de diabète présentent notamment des risques 1,8 fois plus élevés de développer une maladie artérielle périphérique que les hommes diabétiques. Fréquente chez les patients diabétiques de type 2, la maladie artérielle périphérique, (également appelée athérosclérose) correspond à des lipides déposés dans les artères.

Une alimentation saine est la clé pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires

Une alimentation saine est la clé pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires Selon une nouvelle étude réalisée par des scientifiques du Beth Israel Deaconess Medical Center (Boston), les aliments contenant peu de sel, de cholestérol et de graisses saturées sont essentiels pour une bonne santé. Les chercheurs indiquent que les gens doivent se concentrer sur des aliments sains – et non pas sur des types de régimes – pour réduire leur risque de développer une maladie cardiaque. L’étude a porté sur les effets de trois régimes différents : un riche en glucides, un riche en protéines et faible en glucides, et un riche en acides gras insaturés.

Une forme spécifique de diabète plus fréquente pourrait accroître l'insuffisance cardiaque

Les femmes diabétiques sont par ailleurs cinq fois plus susceptibles de développer une insuffisance cardiaque que les femmes non diabétiques. A titre de comparaison, les hommes diabétiques présentent deux fois plus de risques de souffrir d'insuffisance cardiaque que les hommes non diabétiques.

Le risque plus élevé d'insuffisance cardiaque chez les femmes pourrait s'expliquer par une forme de diabète spécifique, en général moins fréquente chez les individus de sexe masculin, appelée insuffisance cardiaque avec une fraction d'éjection préservée. Dans ce cas précis, le cœur maintient sa fonction de pompage, mais avec une raideur accrue, ce qui entraîne une relaxation moins efficace après la contraction.

Les auteurs de l'étude recommandent (aussi bien aux femmes qu'aux hommes) de suivre les recommandations officielles pour prévenir ou inverser les risques liés au diabète de type 2 : arrêter le tabac, pratiquer une activité physique régulière, limiter sa consommation d'alcool, surveiller son apport alimentaire calorique, etc.

"Nous savons que le diabète de type 2 est une maladie liée au mode de vie, donc nous pouvons arrêter la trajectoire avec de meilleurs comportements", souligne la Pre Joline Beulens, chercheuse au Centre médical universitaire d'Amsterdam et co-autrice de l'étude.

Diabète : placer la famille au coeur du combat .
Pour détecter, prévenir ou gérer un diabète, la famille a un rôle fondamental à jouer. Un message de sensibilisation primordial qui donne cette année son thème à la Journée Mondiale du diabète. © Fournis par France Télévisions "Le diabète : protégez votre famille." C’est le principal message de la Journée Mondiale du diabète qui se tient ce 14 novembre 2019. À cette occasion, la Fédération Internationale du Diabète (FID), organisatrice de la Journée, rappelle que détecter, prévenir et gérer le diabète implique aussi la famille.Repérer les symptômes chez ses prochesDès le dépistage, la famille joue un rôle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!