•   
  •   

Bien-être Contraception : des scientifiques ont mis au point une pilule à prendre une seule fois par mois

12:35  11 décembre  2019
12:35  11 décembre  2019 Source:   femmeactuelle.fr

Contraception : messieurs, il est grand temps de se sentir concerné

  Contraception : messieurs, il est grand temps de se sentir concerné Messieurs, il est désormais temps nous responsabiliser en nous instruisant sur la contraception, ses possibles dangers vis-à-vis de notre partenaire, et sur tous les autres moyens contraceptifs à notre disposition. À l'occasion de la journée mondiale de la contraception, on vous propose un petit rappel de l'éventail des moyens existants aujourd'hui.Les dangers de la pilule

Afin de diminuer le nombre d'oublis de pilule chez les femmes, des scientifiques ont travaillé sur un Pour contrer cet oubli de contraception , des chercheurs américains ont trouvé une solution : une pilule à prendre une Le but des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology ( MIT ) ?

Afin de diminuer le nombre d'oublis de pilule chez les femmes, des scientifiques ont travaillé sur un Pour contrer cet oubli de contraception , des chercheurs américains ont trouvé une solution : une pilule à prendre une Le but des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology ( MIT ) ?

Contraception : des scientifiques ont mis au point une pilule à prendre une seule fois par mois © Unsplash Contraception : des scientifiques ont mis au point une pilule à prendre une seule fois par mois

Afin de diminuer le nombre d'oublis de pilule chez les femmes, des scientifiques ont travaillé sur un nouveau contraceptif oral à prise unique. Explications.

Alarmes, rappels, mémos sur le frigo… tous les moyens sont bons pour ne pas oublier sa pilule. Il n’est pas rare pour une femme de sauter une prise de contraceptif, car elle n’a pas sa plaquette sous la main. Pour contrer cet oubli de contraception, des chercheurs américains ont trouvé une solution : une pilule à prendre une fois par mois. Le 4 décembre, l'étude est publiée dans la revue Science of Translational Medicine.

Internet Explorer, Machu Pichu et le thé vert, les actus sciences que vous devez connaître ce 26 septembre

  Internet Explorer, Machu Pichu et le thé vert, les actus sciences que vous devez connaître ce 26 septembre Une faille de sécurité importante pour Internet Explorer, le Machu Pichu à visiter et le thé vert booster d’antibiotiques, voici votre concentré d’actualités scientifiques pour ce 25 septembre.- Et si le thé vert était la clef pour lutter contre la résistance aux antibiotiques ? Partout dans le monde, l’antibiorésistance pose un problème épineux et les scientifiques ne parviennent pas y trouver de solution. Mais des chercheurs britanniques viennent de découvrir que grâce à une de ses propriétés naturelles, le thé vert permettrait de booster l’efficacité d’un antibiotique.

Une équipe de chercheurs du MIT développe actuellement une pilule contraceptive à ne prendre qu’ une seule fois par mois . Des essais cliniques pourraient bientôt être programmés. En France, la pilule contraceptive constitue la première méthode contraceptive .

Afin de diminuer le nombre d'oublis de pilule chez les femmes, des scientifiques ont travaillé sur un nouveau contraceptif oral à prise unique. Pour contrer cet oubli de contraception , des chercheurs américains ont trouvé une solution : une pilule à prendre une fois par mois .

Le but des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ? Développer une nouvelle forme de pilule qui permettrait aux femmes de se protéger des risques de grossesse grâce à un seul comprimé par mois. Les chercheurs souhaitaient également réduire le nombre d’oublis de pilule et d’avortements.

Sous la forme d’une étoile à six branches, le comprimé est plié dans un capsule comme une pilule classique. Chacune des branches a été recouverte de couches d'une molécule organique : le polyuréthane. Une fois dans l’estomac, le système digestif n'a pas dissout de suite le contraceptif , car il était trop large. Avec l’acide gastrique, les branches se sont décomposées progressivement. Au fur et à mesure des semaines, elles ont également diffusé des hormones contraceptives.

Contraception : cette zone du cerveau serait plus petite chez les femmes qui prennent la pilule

  Contraception : cette zone du cerveau serait plus petite chez les femmes qui prennent la pilule Ce ne sont que des résultats préliminaires. Mais selon une étude inédite, les femmes prenant tous les jours un contraceptif oral auraient un plus petit hypothalamus, une région clé du cerveau.L'hypothalamus est une structure de la taille d'un pois située au cœur du cerveau. Elle aide à réguler les fonctions corporelles dites “involontaires”, mais essentielles : la température de l'organisme, l'appétit, les émotions, le désir sexuel, les cycles du sommeil ou encore la fréquence cardiaque. Elle sert également à faire le lien entre le système nerveux et le système endocrinien, qui rassemble les organes produisant les hormones.

Des scientifiques du MIT ont développé une pilule contraceptive mensuelle. Des scientifiques spécialisés en bio-ingénierie au Massachusetts Institute of Technology ( MIT ) et des Une structure en étoile qui reste un mois dans l’estomac. Mais comment cette nouvelle pilule fonctionnerait-elle ?

Des scientifiques américains sont actuellement en train de développer une nouvelle pilule contraceptive à prendre une fois par mois Celle-ci resterait plusieurs semaines dans l'estomac pour y diffuser les hormones bloquant l'ovulation. Et si nous ne prenions la pilule qu' une seule fois

Pour les besoins de l’étude, les premiers essais ont été menés sur des porcines, car leur système digestif était similaire à celui de l’homme. Grâce à ses premiers tests, les chercheurs du MIT ont constaté que le taux d’efficacité de la pilule était de presque 100 %. La prochaine étape pour l’avancée de l’étude ? Débuter des tests sur des femmes volontaires.

À lire aussi :

Contraception : l'usage répété de la pilule du lendemain est-il dangereux ?

À quoi doit-on s’attendre quand on arrête la pilule ? Ce qui change dans l'organisme

Pilule du lendemain : que faire si le pharmacien refuse de me la délivrer ?

Contraception: non, la pilule ne fait pas rétrécir le cerveau des femmes .
Une nouvelle étude prétend que les femmes sous pilule auraient une zone du cerveau réduite. Mais gare aux conclusions hâtives. La nouvelle a fait le tour du monde ces derniers jours: la pilule contraceptive pourrait modifier le cerveau des femmes. L’information provient d’une étude préliminaire, présentée le 4 décembre au congrès annuel de la Société nord-américaine de radiologie (RSNA). De quoi effrayer les 100 millions d’utilisatrices de la pilule. Mais à ce stade, pas de panique: non seulement ce lien doit être confirmé et, s’il s’avérait réel, rien ne permet de dire qu’il aurait un impact sur la santé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!