•   
  •   

Bien-être Plus que des orteils enfoncés: de nombreux rapports d'éruptions cutanées liées à COVID-19

04:30  05 mai  2020
04:30  05 mai  2020 Source:   livescience.com

'orteils COVID', autres éruptions cutanées derniers signes de virus rares possibles

 'orteils COVID', autres éruptions cutanées derniers signes de virus rares possibles © Fourni par La Presse Canadienne Les médecins de la peau regardent soudainement beaucoup d'orteils - que ce soit par photo ou vidéo par e-mail - car l'inquiétude grandit que pour certaines personnes, un signe de COVID-19 peut apparaître dans un endroit inhabituel. La dermatologue de Boston, Esther Freeman, s'attendait à voir des plaintes cutanées à mesure que la pandémie se déroulait - divers types d'éruptions cutanées se produisent lorsque les gens tombent très malades à cause d'autres virus.

De nombreux rapports d ' éruptions cutanées chez les patients atteints de COVID - 19 se multiplient dans le monde.Les éruptions cutanées peuvent prendre de nom. D'autres études sont nécessaires pour suivre les patients sur une période de temps afin d'avoir une meilleure idée de la véritable prévalence des éruptions cutanées liées au COVID - 19 , a déclaré Shinkai. Pourtant, l'un des défis à cela est que certains patients peuvent présenter des symptômes bénins ou aucun autre symptôme de la maladie, et ne jamais recevoir de diagnostic de COVID - 19 , a-t-elle déclaré.

Dans un rapport , les dermatologues ont évalué 88 patients COVID - 19 dans un hôpital italien et ont trouvé 1 sur 5 avait une sorte de symptôme cutané , principalement des éruptions rouges sur le tronc. Dans un autre, les médecins espagnols ont signalé une série de 375 patients infectés par le virus Freeman de Boston dirige un registre international COVID - 19 pour les médecins afin de signaler les cas de symptômes cutanés liés au virus. Sur 500 signalements depuis fin mars, environ la moitié sont des taches ressemblant à des engelures aux pieds, a-t-elle déclaré. Les engelures, ce que les médecins

a woman in a white shirt and black hair: The skin rashes that may be tied to COVID-19 take many forms, from tiny red dots to larger, flat lesions, doctors say. © Fourni par Live Science Les éruptions cutanées qui peuvent être liées à COVID-19 prennent de nombreuses formes, de minuscules points rouges à de disent les médecins.

De nombreux rapports d'éruptions cutanées chez des patients atteints de COVID-19 se multiplient dans le monde.

Les éruptions cutanées peuvent prendre plusieurs formes - certaines apparaissent sous forme de minuscules taches rouges, tandis que d'autres apparaissent sous forme de lésions plates ou surélevées plus grandes. Certains ont une apparence de ruche, tandis que d'autres ressemblent à des orteils gelés.

Cependant, il est trop tôt pour dire si ces éruptions cutanées sont effectivement causées par le nouveau coronavirus, ou si elles sont liées à d'autres facteurs. "C'est vraiment la question à un million de dollars", a déclaré le Dr Kanade Shinkai, professeur de dermatologie à l'Université de Californie à San Francisco et rédacteur en chef de la revue JAMA Dermatology.

Le symptôme COVID-19 laisse les médecins perplexes

 Le symptôme COVID-19 laisse les médecins perplexes © British Journal of Dermatology Certains patients COVID-19 développent une éruption cutanée. Les médecins disent qu'ils sont perplexes face à une grande variété d'éruptions cutanées chez les patients souffrant de COVID-19. Cinq types d'éruptions cutanées ont jusqu'à présent été identifiés, y compris l'orteil de Covid, les éruptions cutanées étant plus susceptibles d'apparaître chez les jeunes et de durer plusieurs jours.

5 septembre 2020 (PDF de 9 pages) : De nombreux changements sur plusieurs pages : je compare le nombre de cas COVID - 19 confirmé par semaine entre pays rapporté par million d'habitants. Cela permet de voir la contamination de la tranche 20-29ans est très forte et que le virus se propage ensuite aux autres tranches d'age. 19 septembre 2020 (PDF de 10 pages) : La carte de l'incidence en France est remplacée du nombre d’hospitalisations en réanimation rapportés pour 100 000 habitants un jour donné.

De nombreux rapports de contamination de l'environnement ont fait apparaître que des personnes pouvaient également être infectées en ayant un contact avec ces surfaces puis en touchant leurs yeux, leur nez ou leur bouche avant de se nettoyer les mains. « D'après ce que nous savons actuellement, la transmission de la COVID - 19 se produit principalement à partir de personnes présentant des symptômes et peut également survenir juste avant qu'elles ne développent des symptômes, lorsqu'elles sont à proximité immédiate d’autres personnes pendant des périodes prolongées », confirme l’OMS.

"Il n'est pas clair si les lésions cutanées que nous voyons dans COVID sont en fait une manifestation directe du virus" dans la peau, ou si elles sont un "schéma de réaction" en raison d'un système immunitaire généralement renforcé, a déclaré Shinkai à Live Science.

Il est également possible que certaines éruptions cutanées soient dues à des complications de la maladie, à des réactions à des médicaments ou même à d'autres virus chez des patients atteints de «co-infections», ont écrit Shinkai et ses collègues dans un éditorial publié le 30 avril dans la revue JAMA Dermatology.

Qu'est-ce que vos éruptions cutanées essaient de vous dire ?

  Qu'est-ce que vos éruptions cutanées essaient de vous dire ? Le confinement nuit-il non seulement à votre vie quotidienne mais aussi à votre peau ? Vous suivez votre routine de soins de la peau à la lettre, mais vous avez quand même des boutons qui apparaissent aux mêmes endroits ? La médecine traditionnelle chinoise peut avoir la réponse à ces mystères avec sa « cartographie du visage ». Cette technique ancienne peut vous donner des indices sur la cause de vos éruptions cutanées et sur la façon d'yLA ZONE T

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé mercredi un moratoire sur les injections de rappel de la Covid - 19 jusqu’à la fin du mois prochain afin de remédier à une pénurie de vaccins pour les pays les plus pauvres. « Je comprends le souci de tous les gouvernements de protéger leur population contre le variant Delta, mais nous ne pouvons et ne devons pas accepter que des pays qui ont déjà utilisé la plus grande partie de l’offre mondiale de vaccins en utilisent encore plus alors que les personnes les plus vulnérables du monde restent sans protection », a déclaré le directeur général.

Cette recrudescence des contaminations au Covid - 19 est imputable au variant indien dit «Delta», apparu en Inde. Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre Naftali Bennett a appelé à éviter de voyager à l'étranger en annonçant que plus de 1 000 personnes avaient été obligées de se placer en quarantaine à Binyamina après que des voyageurs soient rentrés de Chypre infectés par le variant Delta.

Les publications sur les réseaux sociaux et les discussions sur les forums en ligne ont attiré l'attention sur ces éruptions cutanées, mais "il est maintenant temps de recourir à une science rigoureuse", ont écrit les auteurs. Un travail est nécessaire pour répondre à de nombreuses questions sans réponse, telles que la fréquence des éruptions cutanées et ce qu'elles signifient en ce qui concerne les résultats ultimes des patients.

Les scientifiques identifient cinq affections cutanées liées au coronavirus

 Les scientifiques identifient cinq affections cutanées liées au coronavirus © Fourni par Today Coronavirus: l'Espagne assouplit les restrictions Les dermatologues espagnols ont lié cinq affections cutanées uniques au coronavirus potentiellement mortel . Les chercheurs de ont découvert que les différentes affections cutanées sont apparues chez des patients qui avaient contracté COVID-19 ou chez ceux suspectés d'avoir le virus.

Face aux réticences émises par une partie de la population, y compris au sein du corps médical , envers la campagne vaccinale française contre le Covid - 19 , le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, affirme défendre «la pédagogie». «On n'en fait jamais suffisamment», a-t-il déclaré le 6 août une formule censée rassurer les plus sceptiques : «Moi je me suis fait vacciner, ça s'est très bien passé, contrairement à ce que certains font circuler comme idées reçues. Non je n'ai pas fait de formes graves, je n'ai pas eu d'effets indésirables de la vaccination comme ça se passe dans la quasi-totalité

Plusieurs syndicats des sapeurs-pompiers sont montés au créneau le 19 juillet pour dénoncer l'atteinte aux «libertés individuelles» que provoquerait selon eux l'obligation vaccinale à laquelle ils sont soumis, contrairement aux policiers. Un pompier préparant une injection de vaccin contre le Covid - 19 (image d'illustration).

Quelle est la fréquence de ces éruptions cutanées?

Il est bien connu que certaines maladies virales, telles que la varicelle, la rougeole et la fièvre aphteuse, peuvent provoquer des éruptions cutanées. Mais les éruptions cutanées liées au virus sont plus généralement observées chez les enfants, a déclaré Shinkai. "C'est pourquoi c'est beaucoup plus frappant" de voir de nombreux rapports d'éruptions cutanées chez des patients adultes atteints de COVID-19, a-t-elle déclaré.

La fréquence exacte des éruptions cutanées n'est pas claire. Dans une des premières études de plus de 1 000 patients COVID-19 en Chine, publiée le 28 février dans le New England Journal of Medicine, des éruptions cutanées n'ont été notées que chez 0,2% des patients. Cependant, dans une étude plus récente portant sur environ 150 patients COVID-19 hospitalisés en Italie, des éruptions cutanées ont été trouvées chez 20% des patients. Cette dernière étude, publiée le 26 mars dans le Journal de l'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie, a été menée par des dermatologues, qui "vont pouvoir détecter des changements cutanés plus subtils" que les médecins d'autres spécialités, a déclaré Shinkai.

Comment empêcher les éruptions cutanées lorsqu'on travaille chez soi

  Comment empêcher les éruptions cutanées lorsqu'on travaille chez soi La combinaison du chauffage central, d'une alimentation malsaine, du stress, du manque d'air frais et du manque d'exercice peut avoir des conséquences néfastes sur notre peau. Si vous vous isolez ou travaillez à domicile, vos habitudes ont probablement bien changé. Heureusement, le Dr Ross Perry, fondateur et directeur médical de la clinique Cosmedics Skin Clinics, nous a donné ses 10 meilleurs conseils pour garder votre peau au top pendant cette période d'isolement. 1. Gardez votre peau hydratée en buvant beaucoup d'eau tout au long de la journée, visez environ deux litres.

D'autres études sont nécessaires pour suivre les patients sur une période de temps afin d'avoir une meilleure idée de la véritable prévalence des éruptions cutanées liées au COVID-19, a déclaré Shinkai. Pourtant, l'un des défis à cela est que certains patients peuvent présenter des symptômes bénins ou aucun autre symptôme de la maladie, et ne jamais recevoir de diagnostic de COVID-19, a-t-elle déclaré.

À quoi ressemblent les éruptions cutanées?

Des éruptions cutanées distinctes peuvent parfois être un «signe révélateur» d'une infection particulière. Reste à savoir si ce sera le cas pour les patients atteints de COVID-19, selon l'éditorial de la JAMA.

Jusqu'à présent, diverses éruptions cutanées ont été notées chez les patients atteints de COVID-19. Une étude espagnole publiée le 29 avril dans le British Journal of Dermatology a regroupé les éruptions cutanées liées aux coronavirus en cinq catégories: une éruption cutanée «maculopapuleuse», ou une caractéristique des infections virales telles que la rougeole, avec des bosses rouges sur la peau rougeâtre; une éruption cutanée "urticaire" caractéristique des ruches; une éruption de «vécu» avec un motif ressemblant à de la dentelle ou en résille; une «éruption vésiculaire» ou une éruption vésiculeuse; et une éruption cutanée ressemblant à des gelures sur les orteils, surnommée officieusement «orteils vides».

2 experts de la peau partagent comment apaiser l'irritation causée par le port de masques faciaux

 2 experts de la peau partagent comment apaiser l'irritation causée par le port de masques faciaux À la suite des avis émis par les Centers for Disease Control and Prevention, les États-Unis ont encouragé les résidents à rester à la maison, à une distance sociale et à au moins six pieds d'autres à aident à ralentir la propagation du coronavirus . Plus récemment, pour ajouter à cette liste de directives, de nombreux États comme New York, la Pennsylvanie et la Californie imposent également aux de porter des masques ou une sorte de couvre-visage en public.

De plus, un récent rapport de cas a été publié en avril. 30 dans JAMA Dermatology a décrit le cas d'un homme en Espagne qui a développé des «pétéchies», ou de minuscules points rouges sur la peau; et un rapport de cas distinct, également publié dans JAMA Dermatology, a décrit un patient en France qui a développé des lésions plus importantes appelées "numériser l'éruption papulosquameuse."

Le moment des symptômes de l'éruption cutanée avec COVID-19 semble également varier considérablement - dans certains cas, les éruptions cutanées précèdent des symptômes tels que la fièvre; dans d'autres cas, les éruptions cutanées peuvent apparaître quelques jours après le début de la maladie ou ne pas apparaître. jusqu'à la fin de l'infection.

Questions sans réponse

Des recherches sont nécessaires pour évaluer de manière approfondie ces éruptions cutanées et quand elles se produisent, a déclaré Shinkai. Les médecins devront également examiner des échantillons de tissus pour déterminer si le virus qui cause le COVID-19, connu sous le nom de SRAS-CoV-2, peut être détecté dans la peau elle-même, ce qui est le cas pour certaines maladies virales qui provoquent des éruptions cutanées, a déclaré Shinkai.

En outre, l'importance de ces éruptions cutanées - comme si elles sont liées à des résultats meilleurs ou pires pour les patients - devrait également être étudiée, a-t-elle déclaré. Par exemple, certains patients avec des orteils enfoncés auraient eu des cas légers ou asymptomatiques de COVID-19, a rapporté Live Science précédemment.

Pour aider les médecins à en savoir plus sur COVID-19 et les éruptions cutanées, un groupe de travail avec l'American Academy of Dermatology a créé un registre de dermatologie COVID-19 en ligne, où les fournisseurs de soins de santé peuvent signaler les découvertes cutanées liées à la maladie, avait précédemment rapporté Live Science.

Quelle est la différence entre faire l'acné et avoir quelques boutons ? .
Beaucoup de gens pensent à tort avoir de l'acné alors qu'ils ont simplement quelques éruptions cutanées, mais comment peut-on faire la différence ? L'acné est une affection cutanée courante causée par un déséquilibre hormonal et / ou des niveaux d'androgènes anormalement élevés et qui se traduit par des éruptions cutanées douloureuses et une peau grasse au niveau du visage, du dos et de la poitrine. Pour marquer le mois de la sensibilisation à l'acné, plusieurs experts nous ont expliqué la différence entre cette maladie de peau et des éruptions cutanées régulières.« L'acné peut être classée comme légère, modérée ou sévère.

usr: 1
C'est intéressant!