•   
  •   

Bien-être Alzheimer : 21 façons de réduire vos risques, selon une nouvelle étude

13:50  23 juillet  2020
13:50  23 juillet  2020 Source:   medisite.fr

Qu'est-ce que le thé, le vin et le chocolat noir ont en commun?

 Qu'est-ce que le thé, le vin et le chocolat noir ont en commun? © Photo gracieuseté de Pixabay Vin, thé et chocolat noir - non, ce ne sont pas les ingrédients de la potion de vie, mais ils pourraient tout aussi bien l'être. D'une part, ils contiennent tous des composés qui peuvent assurer une bonne qualité de vie pour les années à venir. Apparemment, une nouvelle étude a révélé que le thé, le vin, le chocolat noir et certains fruits et légumes peuvent réduire considérablement le risque de démence ou même de maladie d'Alzheimer plus tard dans la vie.

L’épice parfumée pourrait aider à contrôler la glycémie chez les personnes pré-diabétiques et ralentir la progression vers un diabète à part entière.

Accords du «Ségur de la santé» signés, nouvelle étude sur l'immunité face au coronavirus Maladie ou conséquence naturelle du vieillissement ? Alzheimer : querelles sur un diagnostic. A rebours des prédictions alarmistes sur une explosion des cas d’ Alzheimer , plusieurs études montrent une nette

Alzheimer : 21 façons de réduire vos risques, selon une nouvelle étude © Adobe Stock Alzheimer : 21 façons de réduire vos risques, selon une nouvelle étude

Des chercheurs chinois ont épluché près de 400 études sur la maladie d’Alzheimer menées ces dernières années. Ils ont mis en lumière 19 moyens validés scientifiquement de réduire les risques de développer la maladie dégénérative.

La maladie d’Alzheimer, pathologie dégénérative, représente entre 50 et 80% des cas de démences. 225 000 personnes sont diagnostiquées par an en France, soit un nouveau cas toutes les 3 minutes. De très nombreuses recherches ont été menées pour apporter des réponses aux soignants, aux malades et à leurs proches. Des scientifiques chinois ont analysé tous ces résultats et sont parvenus à mettre au jour 21 moyens de réduire vos risques de développer cette pathologie prouvés scientifiquement.

Une grande étude mondiale affirme que les masques faciaux réduisent le risque d'infection au COVID-19 de 85%

 Une grande étude mondiale affirme que les masques faciaux réduisent le risque d'infection au COVID-19 de 85% © Screenshot / YouTube / NBC Today Le port d'un masque facial fonctionne Un examen de 172 études sur la transmission des coronavirus de 16 pays a confirmé que le port d'un masque facial et le maintien la distance physique a considérablement réduit le risque de propagation du COVID-19.

Selon une étude des scientifiques de l’Université de Southampton et de Lancaster (Royaume-Uni), réduire l’inflammation du cerveau associée à la maladie d’ Alzheimer pourrait stopper la progression de cette maladie. Certaines hypothèses avançaient que le développement de la maladie d’ Alzheimer

L’ étude menée par l’université de Southampton sur 101 patients conclut que les patients traités Il pourrait s’agir d’une «avancée majeure». L’ étude a a été réalisée sur un échantillon relativement Un autre traitement, l’antiviral remdesivir, permet de réduire la durée d’hospitalisation mais pas la

Maladie d’Alzheimer : près de 400 études passées au crible

La maladie d’Alzheimer a un caractère héréditaire dans 10% des cas chez les moins de 65 ans. Mais au-delà de ces cas rares, l’hygiène de vie semble jouer un rôle important dans le développement de la pathologie neurodégénérative qui touche surtout les séniors. En effet avec l'âge, sa fréquence augmente pour atteindre 15% de la population à 80 ans.

Les facteurs de risques et les moyens de prévenir la maladie d’Alzheimer ont été au cœur de nombreux travaux ces dernières années. Pour avoir une idée plus claire des bonnes et mauvaises pratiques face à ce trouble, une équipe chinoise menée par Jin Tai-Yu du département de neurologie de Huashan Hospital, Shanghai Medical College et Fudan University a analysé les résultats de près de 400 études. Dans le détail, ils ont réalisé une méta-analyse de 243 études prospectives observationnelles et 153 essais contrôlés dont les résultats avaient été publiés avant le 1er mars 2019.

20 façons de se mettre en forme qui ne ressemblent pas à de l'exercice .
© Mireya Acierto - Getty Images Mélanger vos entraînements pourrait avoir un effet significatif sur votre longévité, selon de nouvelles recherches. Selon nouvelle recherche publiée dans The BMJ, s'engager dans la quantité recommandée d'exercices aérobiques et de musculation peut réduire le risque de mourir de maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies chroniques des voies respiratoires inférieures, la maladie d'Alzheimer et le diabète en 40 pour cent.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 37
C'est intéressant!