•   
  •   

Bien-être Régime sans FODMAPs : la liste des aliments à éviter (et ceux à privilégier)

01:30  03 janvier  2018
01:30  03 janvier  2018 Source:   femmeactuelle.fr

6 aliments à manger plus souvent pour éviter l'infarctus

  6 aliments à manger plus souvent pour éviter l'infarctus Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Et bien souvent, la santé de notre coeur dépend du contenu de notre assiette. Découverte des aliments qui protègent avec le Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste et le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé. Des noixLesquelles : noix, noisettes, amandes, noix de cajou, du Brésil, de Macadamia, pistaches, graines de lin... Pourquoi : "les noix et amandes sont riches en acides gras mono et poly-insaturés. Les consommer améliore les niveaux de bon cholestérol* dans le sang", explique le Dr Dervaux.

La liste des aliments riches en FODMAPs ( à éviter ). Pour bien comprendre l’intérêt et le mode d’emploi du régime sans FODMAPs , il suffit d’expliciter l’acronyme FODMAP. La liste des aliments pauvres en FODMAPs ( à privilégier ).

Dans cette vidéo, je vous parle du régime sans FODMAPs * et des aliments qui peuvent irriter votre intestin. *** Cliquez ici pour télécharger le guide des

Régime sans FODMAPs : la liste des aliments à éviter (et ceux à privilégier) © Prisma Media Régime sans FODMAPs : la liste des aliments à éviter (et ceux à privilégier)

Ce régime plébiscité par des chercheurs australiens consiste à éviter les aliments qui contiennent des FODMAPs, un ensemble de sucres indigestes qui provoqueraient ballonnements, gonflements et inconfort intestinal.

Tandis que le gluten est fustigé de toute part pour ses effets néfastes sur notre système digestif, des chercheurs australiens estiment qu’il faudrait plutôt s’en prendre aux FODMAPs. Ces sucres naturellement présents dans certains aliments seraient très indigestes de par leur fermentation à l’arrivée dans le côlon, ce qui provoquerait ballonnement, maux de ventre et symptômes du syndrome de l'intestin irritable.

3 fruits secs anti-cholestérol

  3 fruits secs anti-cholestérol Si de nombreux aliments sont susceptibles de faire augmenter le taux de cholestérol sanguin, il existe également plusieurs aliments anti-cholestérol. C’est notamment le cas de la plupart des fruits secs et plus particulièrement des noix. Alors quelles noix pour une nutrition anti-cholestérol ?Fruits secs et cholestérolD’une façon générale, les fruits secs oléagineux vont lutter contre l’élévation du taux de cholestérol dans le sang. En effet, il s’agit d’aliments riches en acides gras poly-insaturés qui aident à lutter contre les radicaux libres et qui maintiennent les vaisseaux (artères et veines) en bonne santé.

Le régime Fodmaps soulage les troubles digestifs et les symptômes du syndrome de l'intestin irritable. Il consiste à éviter certains aliments (des sucres) difficiles à digérer et provoquant des ballonnements, des maux de ventre et autres inconforts.

Régime sans FODMAPs : la liste des aliments à éviter ( et ceux à privilégier ). 0. La revue Prescrire publie une liste noire de 91 médicaments "dangereux". 0. La liste des médicaments qui conduisent le plus aux urgences dévoilée.

La liste des aliments riches en FODMAPs (à éviter)

Pour bien comprendre l’intérêt et le mode d’emploi du régime sans FODMAPs, il suffit d’expliciter l’acronyme FODMAP. Cela permet également de dresser la liste des aliments à éviter dans le cadre de ce régime alimentaire.

F : Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon)

O : Oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides ou GOS), présents dans les pois chiches, les haricots rouges, les lentilles…

D : Disaccharides (lactose), dans le lait, la crème, les yaourts, certains fromages…

M : Monosaccharides (fructose en excès du glucose), dans la pomme, les fruits en conserve dans leur jus, les fruits séchés, certains édulcorants, le miel…

A : And (et)

P : Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol), dans la pomme, l’avocat, la pêche, la poire, la prune, le pruneau, le chou-fleur, les champignons, les desserts allégés à base de lait…

Insuffisance cardiaque chronique : quel régime adopter

  Insuffisance cardiaque chronique : quel régime adopter On parle d’insuffisance cardiaque systolique lorsque le myocarde ne parvient plus à assurer correctement ses fonctions. En parallèle d’un traitement médical approprié, des mesures diététiques sont souvent préconisées. Comment se manifeste l’insuffisance cardiaque chronique ? Dans la majorité des cas, l’insuffisance cardiaque systolique est secondaire à un infarctus du myocarde ayant endommagé l’intégrité du muscle cardiaque qui, de fait, n’est plus en capacité de pomper suffisamment de sang pour alimenter convenablement la circulation sanguine.

Le régime FODMAPs permet de soulager les troubles digestifs chroniques (ballonnements, douleurs intestinales, colite, côlon irritable, diarrhées, ). Voici la liste alphabétique des aliments contenant des FODMAPs : ceux écrits en gras sont à éviter absolument.

Vous l’auriez compris, le principe du régime sans sucre est de privilégier un apport de glucides par les aliments naturels et d’exclure de son alimentation les sucres blancs, roux et tout autre forme de sucre raffiné, ainsi que les aliments qui en contiennent « trop ».

La liste des aliments pauvres en FODMAPs (à privilégier)

Fruits : banane, myrtille, canneberge (cranberry), raisin, pamplemousse, melon miel, kiwi, citron, mandarine, orange, fruit de la passion, papaye, framboise, rhubarbe, fraise. Attention : si ces mêmes fruits sont séchés, ils doivent être consommés en petites quantités.

Légumes : pousses de bambou ou cœurs de palmier, pousses de haricots, carottes, céleri, endive, gingembre, haricot vert, laitue, olive, panais, pomme de terre, potiron, poivron rouge, blettes, épinards, courge, rutabaga, patate douce, tomate, navet, igname, courgette.

Fines herbes : basilic, coriandre, citronnelle, marjolaine, menthe, origan, persil, romarin, thym.

Grains : céréales (sarrasin, amarante), pain (100 % farine d’épeautre), riz, avoine, polenta, millet, quinoa, sorgho, tapioca.

Produits laitiers : lait sans lactose, boisson de riz, soja ou amandes, fromages à pâte dure (type cheddar, gruyère, comté…), mozzarella, brie, camembert, yaourt sans lactose.

Sucres et édulcorants : saccharose, glucose, sirop de sucre roux, sirop d’érable, mélasse, édulcorants dont le nom ne se termine par « ol ».

Autre : tofu, huile d’olive, sorbet (en remplacement de la crème glacée).

Grossesse: les troubles digestifs les plus fréquents de la femme enceinte .
Tout à la joie d’être bientôt maman, vous déplorez cependant les petits et grands soucis de digestion qui accompagnent cette grossesse. Nausées, ballonnements, remontées acides : le point sur les troubles digestifs les plus fréquents de la femme enceinte. Le mal de ventre chez la femme enceinteLe mal de ventre intervient souvent aux deux derniers trimestres de la grossesse et se manifeste par des ballonnements ou de la constipation. En cause ? Les fluctuations hormonales, de même que la pression engendrée par l’utérus sur les intestins.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!