•   
  •   

Bien-être Trop de stress? Arrêtez les réseaux sociaux pendant 5 jours

17:30  15 avril  2018
17:30  15 avril  2018 Source:   covermg.com

Pourquoi le stress est un cauchemar pour notre peau

  Pourquoi le stress est un cauchemar pour notre peau On l'a toutes vécu, quand les choses ne semblent plus pouvoir être pires, des boutons surgissent de nulle part. Mais lorsque la vie est sur une spirale infernale, entre le travail, la vie sentimentale et le stress à la maison, pourquoi notre peau décide-t-elle de nous laisser tomber ? Tout ça a à voir avec les hormones, explique Abigail James, experte en soins du visage, à Cover Media. « Nous avons tous souffert de stress, quel qu'en soit le niveau. C'est un phénomène moderne, je le vois chaque semaine dans mes salles de traitement. Une grosse partie de ce pourquoi la peau s'affole, c'est un niveau de stress accru. Cela a un impact énorme sur notre peau.

Le stress peut-il vraiment nous donner des cheveux blancs? : Stress mental : il augmente le risque de crise cardiaque chez les femmes Selon une étud Vous vous êtes peut-être rendu compte que vous semblez plus détendu lorsque vous faites un break de réseaux sociaux pendant quelques jours .

Arrêtez -tout : on reconnaitrait l’homme de sa vie en 15 minutes : Trop de stress ? Vous vous êtes peut-être rendu compte que vous semblez plus détendu lorsque vous faites un break de réseaux sociaux pendant quelques jours .

a person looking at the camera © Provided by Cover Media

Vous vous êtes peut-être rendu compte que vous semblez plus détendu lorsque vous faites un break de réseaux sociaux pendant quelques jours. Ce n'est pas qu'une impression : des experts viennent de prouver que prendre de la distance avec des sites comme Facebook réduisait de manière significative le niveau de stress !

Une équipe, dirigée par Eric Vanman de l'Université de Queensland, vient d'analyser le comportement de 138 utilisateurs de Facebook. Ils ont demandé à une partie de ces utilisateurs d'arrêter d'utiliser le réseau social pendant 5 jours, alors que les autres pouvaient continuer à l'utiliser normalement.

Stress mental : il augmente le risque de crise cardiaque chez les femmes

  Stress mental : il augmente le risque de crise cardiaque chez les femmes Selon une étude publiée par l'American Heart Association, les femmes qui subissent du stress auraient plus de risques de complications cardiaques que les hommes.   © Medisite Stress mental : il augmente le risque de crise cardiaque chez les femmes Dans l'imaginaire collectif quand on parle de troubles cardiaque on imagine à tort un homme d'un cinquantaine d'années, bedonnant avec du cholestérol élevé. Pourtant ce sont les femmes qui seraient maintenant les plus à risque d'être victimes d'une complication cardiaque, selon une nouvelle étude de l'American Heart Association, publiée le 20 février 2018.

Celle-ci est contagieuse du jour précédant l’apparition des symptômes et jusqu’à 7 jours après. L’hépatite B. Vous vous êtes peut-être rendu compte que vous semblez plus détendu lorsque vous faites un break de réseaux sociaux pendant quelques jours .

Ça faisait trois jours que vous checkiez la conversation, tout en recevant beaucoup trop de notifs de la part de vos Vous, les réseaux sociaux , vous maîtrisez. Vous êtes drôle, vif et toujours en ligne. Sauf qu'il a été démontré que les réseaux sociaux , et notamment Facebook, sont facteurs de stress .

On a ensuite demandé à ces utilisateurs de décrire leur stress et des analyses de salive étaient réalisées pour mesurer le taux de cortisol, l'hormone du stress. « Nos résultats montrent que les utilisateurs de Facebook sont fatigués par toutes les informations accessibles sur Facebook, et prendre des vacances des réseaux sociaux permet d'améliorer le niveau de stress, en tout cas à court terme », ont expliqué les auteurs de l'étude.

En revanche, les chercheurs ont constaté que les participants ressentaient le besoin de se reconnecter au bout de quelques jours et qu'ils étaient moins satisfaits de leur vie quand ils ne pouvaient pas avoir accès à Facebook pendant trop longtemps.

Les bienfaits des vacances ne durent que quelques jours .
D'après une étude de l'American Psychological Association, les bienfaits des vacances ne dureraient que quelques jours. Pour en arriver à cette conclusion, 1500 adultes ont été interrogés, qui ont tous confirmé que le stress au travail revenait très vite après la fin des congés. « Les gens ont besoin de prendre du temps de repos pour se remettre du stress et éviter le burnout. Mais les employeurs ne doivent pas se contenter de vacances occasionnelles pour annuler les effets d'un environnement de travail stressant. S'ils ne font pas quelque chose pour modifier les facteurs organisationnels qui sont la cause du stress, les bénéfices de ces vacances auront une durée de vie très courte. Quand les niveaux de stress montent en flèche après le retour au travail des employés, c'est mauvais pour les travailleurs mais aussi pour le business. Les employeurs doivent faire mieux », a affirmé David Ballard, responsable de l'Association. Bien que la majorité des personnes interrogées pour l'étude affirme que les vacances leur ont fait du bien et qu'ils se sentent plus motivés et productifs après leurs congés, un quart d'entre eux reconnaissent qu'ils sont stressés quand ils sont en vacances et 42% craignent de devoir retourner au travail.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!